Limiteurs de pression hydraulique

Limiteurs de pression hydraulique

Le limiteur de pression hydraulique est un mécanisme qui permet de contrôler la pression de refoulement et d’assurer la protection de la pompe dans un circuit hydraulique. Il protège ainsi les systèmes hydrauliques d’une surpression et assure la sécurité de ces derniers. Le rôle donc de celui-ci est de limiter la pression présente dans un circui...

Le limiteur de pression hydraulique est un mécanisme qui permet de contrôler la pression de refoulement et d’assurer la protection de la pompe dans un circuit hydraulique. Il protège ainsi les systèmes hydrauliques d’une surpression et assure la sécurité de ces derniers. Le rôle donc de celui-ci est de limiter la pression présente dans un circuit principal. Selon l’emplacement de ce dernier dans le circuit, il pourra avoir une fonction et donc des noms différents. Principalement, le limiteur de pression est placé en dérivation dès la sortie de refoulement de pompe.

Le limiteur pression hydraulique est composé d'un ressort, d'un clapet, d'un orifice d'entrée et d'un orifice de retour d'huile.

Le fonctionnement d’un limiteur de pression hydraulique

Les limiteurs de pression se comportent comme une soupape dans un circuit hydraulique. En cas de pression supérieure à une valeur déterminée, ils s'ouvrent et renvoient une partie de l'huile vers le réservoir. Ce sont donc un organe de sécurité indispensables pour protéger les composants hydrauliques, maximiser leur durée de vie et éviter des conséquences néfastes sur le circuit hydraulique.

Les fonction des limiteurs de pression

La pression va donc arriver par l'orifice d'entrée aussi appelé l'orifice de pilotage, la pression est amenée jusqu'au clapet qui va être tenu fermé et étanche par le ressort. Ce clapet va se situer avant l'orifice de retour d'huile et va s'ouvrir lorsque la pression sera suffisamment élevée pour vaincre la force du ressort qui tient le clapet fermé. L'excès de pression présent dans le circuit hydraulique se retrouvera dans le circuit de retour et il est donc acheminé vers le reservoirs hydraulique.

Au repos, le clapet est maintenu bien fermé par un ressort. La pression du liquide est amenée par l’intermédiaire d’un orifice de pilotage sur le clapet, du côté opposé au ressort. Lorsque la pression atteindra une valeur suffisante pour vaincre la force du ressort, le clapet s’ouvrira et laissera échapper l’huile : le retour. Ainsi, la pression ne dépassera plus la valeur de tarage du ressort.

La plage d’ouverture du limiteur de pression

Certains types de limiteur de pression hydraulique réglable possèdent une plage d’ouverture. Un débit faible va lever le clapet en comprimant légèrement le ressort de tarage alors qu’un débit important va lever le clapet en comprimant plus fortement le ressort de tarage donc la pression lue sur le refoulement de pompe sera plus élevée. Il faudra donc bien veiller à tarer le limiteur de pression hydraulique en fonction du débit nominal le traversant.

Le tarage d’un limiteur pression hydraulique

Pour éviter d’avoir une perte de débit à travers le limiteur de pression, celui-ci devra être taré à une valeur correspondant à la pression de charge maxi + la plage d’ouverture de l’appareil pour le débit de pompe. Il existe une méthode alternative pour calculer le tarage. Cette méthode est approximative, elle se présente de la manière suivante : Valeur de tarage = Pression maxi voulue + 10% + 10bar.

Le detarage du limiteur de pression doit se faire en conservant tout de même le contact du ressort. Par ailleurs, certains limiteurs, s’ils sont trop détarés, se retrouvent bloqués.

Détails

Caractéristiques

Montage

plus... Moins

Pression

Raccordement

Débit maximum

Type de réglage

Action

Résultats 1 - 12 sur 183.
img

LIVRAISON 24 / 48H

img

QUALITE GARANTIE

img

PAIEMENT SECURISE