Limiteurs de pression hydraulique

Limiteurs de pression hydraulique

Notre large gamme de limiteur de pression assure un élément de sécurité incontournable dans votre circuit hydraulique. Ces derniers doivent être appliqués sur chaque circuit pour protéger la centrale hydraulique. Les limiteurs de pression sur distributeur hydraulique protègent divers actionneurs tels que les moteurs, les verins simple effet, les...

Notre large gamme de limiteur de pression assure un élément de sécurité incontournable dans votre circuit hydraulique. Ces derniers doivent être appliqués sur chaque circuit pour protéger la centrale hydraulique. Les limiteurs de pression sur distributeur hydraulique protègent divers actionneurs tels que les moteurs, les verins simple effet, les verins vérins double effet... Protégez vos pompes hydrauliques et vos distributeurs hydrauliques de la surpression et offrez leur une plus grande longévité.

Le fonctionnement d’un limiteur de pression hydraulique

Les limiteurs de pression jouent un rôle dans la régulation de pression. Il ne faut surtout pas confondre réducteur de pression, régulateur débit et limiteurs de pression. Ils se comportent comme une soupape dans un circuit hydraulique. En cas de pression supérieure à une valeur déterminée, ils s'ouvrent et renvoient une partie de l’huile hydraulique vers le réservoir. Ce sont donc un organe de sécurité indispensables pour protéger les composants hydrauliques, maximiser leur durée de vie et éviter des conséquences néfastes sur le circuit hydraulique.

Le fonctionnement des limiteurs de pression

La pression arrive par l'orifice d'entrée aussi appelé l'orifice de pilotage, elle est amenée jusqu'au clapet qui va être tenu fermé et étanche par le ressort. Ce clapet va se situer avant l'orifice de retour d'huile et va s'ouvrir lorsque la pression sera suffisamment élevée pour vaincre la force du ressort qui tient le clapet fermé. L'excès de pression présent dans le circuit hydraulique se retrouvera dans le circuit de retour et il est donc acheminé vers le réservoir hydraulique.

Au repos, le clapet est maintenu bien fermé par un ressort. La pression du liquide est amenée par l’intermédiaire d’un orifice de pilotage sur le clapet, du côté opposé au ressort. Lorsque la pression atteindra une valeur suffisante pour vaincre la force du ressort, le clapet s’ouvrira et laissera échapper l’huile : le retour. Ainsi, la pression ne dépassera plus la valeur de tarage du ressort.

La plage de réglage du limiteur de pression

Certains types de limiteur de pression hydraulique réglable possèdent une plage d’ouverture. Un débit faible va lever le clapet en comprimant légèrement le ressort de tarage alors qu’un débit important va lever le clapet en comprimant plus fortement le ressort de tarage donc la pression lue sur le refoulement de pompe sera plus élevée. Il faudra donc bien veiller à tarer le limiteur en fonction du débit nominal le traversant.

Le tarage d’un limiteur pression hydraulique

Pour éviter d’avoir une perte de débit à travers ce composant, celui-ci devra être taré à une valeur correspondant à la pression de charge maxi + la plage d’ouverture de l’appareil pour le débit de pompe. Le detarage doit se faire en conservant tout de même le contact du ressort. Par ailleurs, certains limiteurs, s’ils sont trop détarés, se retrouvent bloqués. Ainsi, en régulant l'écoulement du liquide hydraulique à travers d’une valve, cela offrent une sécurité supplémentaire. Il existe deux types de limiteur de pression :

  • Limiteur de pression à action directe
  • Limiteur de pression à action pilotée

Les différents types d’action pour les limiteurs de pression hydraulique

Limiteur pression à action directe

Le limiteur de pression à action directe est composé d’un ressort réglable par la vis. Le clapet conique repose sur son siège, il est composé d’un poussoir servant à la fois de guide et d’amortissement à la fermeture du clapet. Un canal assure le drainage interne du ressort. L’évacuation de l’excès de pression se fait en un temps. Lorsque la pression du circuit dépasse la pression exercée sur le clapet par le ressort, le clapet se lève de sa base et libère tout ou une partie du débit du fluide, jusqu’à ce que la pression du circuit soit à nouveau inferieure à la pression exercée par le ressort.

Il est important de noter qu'un limiteur de pression directe est conseillé pour les circuits hydrauliques développant un débit de moins de 100l par minute. Au-delà de ce débit, il faudra se diriger vers un limiteur de pression pilotée, ils sont également équipés d'un clapet et d'un ressort, mais leurs modes de fonctionnement diffèrent.

Limiteur pression à action pilotée

L’évacuation de l’excès de pression se fait en deux temps contrairement un limiteur de pression à action directe. Le temps de réponse de ce limiteur de pression piloté est sensiblement plus long. Le limiteur de pression piloté est composé d’un limiteur à action directe, d’un bloc principal avec clapet et d’un ressort de maintien. Le bloc principal ayant des orifices importants, le débit évacué pour rétablir la pression peut être conséquent. Lorsque la pression du circuit dépasse la pression exercée par le ressort du limiteur piloté sur le clapet, celui-ci se lève de sa base et crée un déséquilibre sur le clapet du bloc principal. Un temps de réaction se présente car la pression continue de monter dans le circuit jusqu’à ce que l'effort du fluide sur le clapet principal dépasse la pression exercée par le ressort de maintien, celui-ci se lève à son tour de sa base, et libère tout ou partie du fluide pour atteindre la pression de tarage du ressort. Pour des débits importants, généralement supérieurs à 100L par minute, l’utilisation d’un limiteur piloté est conseillé.

Il existe une variante de ce dernier appelé limiteur de pression à action pilotée avec commande électrique by pass. Celui-ci est répandu dans les systèmes hydrauliques. Le principe consiste à ajouter un distributeur by-pass à commande électrique.

Comment régler un limiteur de pression hydraulique ?

Le limiteur de pression réglable

Il limite la pression du circuit hydraulique pour protéger les composants. Il fonctionne en équilibrant la pression avec une force de ressort réglable. Chaque fois que le limiteur s'ouvre en réponse à un débit fixe, il libère le surplus de pression. S’il n'est pas réglé correctement ou surveillé attentivement, le système hydraulique peut mal fonctionner et subir des dommages.

Qu'il soit en action directe et pilotée, le réglage de la pression se fait par l’intermédiaire d’un système vis-écrou ou d’une molette. Le serrage ou desserrage permettra de ne pas dépasser la pression indiquée. Le fluide en pression, quant à lui exerce une pression sur le clapet, dans le sens opposé au ressort. Un limiteur réglable possède aussi une pression et un débit maximum a respecté selon le modèle choisi, par exemple, vous ne pourrez pas régler une pression maximum à 150 bar sur votre limiteur si celui-ci ne peut en accueillir que 100 bar.

Limiteur de pression réglable en détail

Nous allons détailler ci-dessous les étapes du réglage d’un limiteur pression réglable et les signes indiquant qu’il doit être remplacé.

  1. Consultez les plans de la machine pour déterminer quel circuit doit être réglé
  2. Localisez le limiteur de pression du circuit
  3. Connectez un manomètre entre le limiteur de pression et la pompe
  4. Desserrez le réglage du limiteur de pression au maximum. Le limiteur de pression est normalement doté d'un écrou hexagonal de blocage et d'un dispositif de réglage à tête Allen ou à volant
  5. Mettre la machine en marche et activez le circuit hydraulique. La lecture de la pression sur le manomètre doit être proche de zéro
  6. Réglez le limiteur de pression en tournant le dispositif de réglage jusqu'à ce que la pression indiquée sur le manomètre atteigne la pression indiquée sur les plans de la machine. C'est ce qu'on appelle la pression de "craquage" du limiteur, c'est-à-dire la pression à laquelle le limiteur de pression commence à s'ouvrir
  7. Serrez fermement le contre-écrou de réglage, en veillant à ne pas perturber le réglage du limiteur de pression
  8. Arrêtez la machine et laissez la pression s'évacuer

Quelques signaux de dysfonctionnement des limiteurs de pression hydraulique

Si un limiteur est réglé mais libère la pression avant que le système n'atteigne la pression maximale, ou s’il fuit en permanence, il se peut que le système présente un problème. Un limiteur correctement entretenu peut rester en service jusqu'à 30 ans. Si vous testez vos limiteurs de pression régulièrement, il est probable qu'un autre élément de votre système soit en cause. Cela dit, les limiteurs de pression peuvent tomber en panne. Il est important de connaître les signes d'une éventuelle défaillance afin de résoudre rapidement le problème et d'assurer la sécurité de votre installation hydraulique.

Parmi les problèmes les plus courants que nous pouvons rencontrer on peut citer l’impossibilité pour un limiteur d'atteindre la pression prédéterminée. Si votre système n'atteint pas la bonne pression, cela peut être un signe de défaillance du limiteur. Dans certains cas, cela peut être réparé. Si le limiteur de pression a été calibré à la mauvaise pression, elle peut simplement se déclencher trop tôt. Cela peut se produire lorsque vous modifiez la conception de votre installation. Dans certains cas, les techniciens oublient de recalibrer les limiteurs de pression. Vos techniciens peuvent intervenir et ajuster la pression pour résoudre ce problème.

Si cela ne résout pas le problème et que le reste de votre système fonctionne correctement, il est probable que votre limiteur de pression doit être remplacé. Après des années de service, le limiteur peut être endommagé ou érodé par la saleté et les débris de l'environnement, ce qui l'empêche de se fermer complètement. Cela peut provoquer un claquement, c'est-à-dire que le limiteur n'est pas complètement ouvert, mais s'ouvre et se ferme rapidement, ce qui l'empêche de faire son travail correctement. Lorsque votre système ne peut pas atteindre la pression déterminée, vous risquez de subir un ralentissement de la production ou un temps d'arrêt.

L’un des problèmes les plus courant que nous pouvons rencontrer également est un problème de pression maximale excessive. Si votre système dépasse la pression maximale de sécurité, les limiteurs de pression hydraulique s'ouvrent pour évacuer la pression supplémentaire, assurant ainsi la sécurité de votre installation, de vos employés et de votre équipement. Si votre système est au-dessus de la pression et que vos limiteurs de pression ne se sont pas ouverts, il peut s'agir d'une défaillance du limiteur. Les contaminants, comme la saleté, les peluches, la rouille, la boue, ou même le mauvais alignement du limiteur, peuvent provoquer le blocage de ce dernier. À ce stade, vous pouvez constater que votre système est en surpression.

Enfin, le limiteur de pression peut rencontrer des problèmes de fuite. Alors que les deux autres dysfonctionnements semblent évidents, ce dernier signe est plus visible lorsque vous inspectez directement votre limiteur. Les fuites sont un problème et peuvent contribuer à une production plus lente et moins efficace, mais elles peuvent être plus difficiles à remarquer, car leur effet sur l'ensemble du système peut être beaucoup plus faible. C'est en partie pour cette raison que les tests et la maintenance des limiteurs de pression hydraulique sont si importants. La fuite d'un limiteur de pression est un peu plus compliquée à dépanner, car les causes possibles sont nombreuses. Il peut s'agir de la soupape, d'un mauvais alignement qui empêche la remise en place après une ouverture correcte, ou d'une pression dans le système supérieure à la pression de réglage de la soupape.

Limiteurs de pression hydraulique et OCGF

Le réglage, l'inspection et l'entretien corrects des soupapes de sûreté d'un système hydraulique sont essentiels à l'exploitation d'une installation sûre.

Un limiteur de pression défaillant est le plus souvent le symptôme d'un problème plus important. Dans la plupart des cas, il est important d'examiner le "pourquoi" de la défaillance, plutôt que de simplement le remplacer.

OCGF est un spécialiste de l’hydraulique et peut vous proposer une sélection de limiteurs de pression simples ou doubles, à action directe ou pilotée, avec lesquels vous pourrez équiper vos circuits hydrauliques. Nous avons une large gamme de limiteur de pression proportionnel ainsi que des limiteurs de pression hydraulique en ligne et des limiteurs de pression hydraulique double effets. Nous pouvons également vous fournir des limiteurs de pression avec manomètre ou autre prises de pression

Nous possédons un large stock à vous proposer de limiteur de pression Bosch avec la fiche produit pour plus d'information. Les limiteurs de pression hydraulique rexroth sont reconnus pour leurs qualités et leurs robustesses. Un limiteur de pression rexroth assure la longévité de vos installations hydrauliques et leurs sécurités

Si le produit que vous recherchez n’est pas disponible ou n’est pas sur notre site internet, il suffit de nous joindre par mail ou par téléphone que vous trouvez tout en bas de la page

Détails

Caractéristiques

Montage

plus... Moins

Plage Réglage Pression

Raccordement

Débit maximum

Type de réglage

Action

Résultats 1 - 12 sur 218.
img

LIVRAISON 24 / 48H

img

QUALITE GARANTIE

img

PAIEMENT SECURISE