Centrales de quai 

Centrales hydrauliques pour niveleurs de quai

Les centrales de quai Les centrales et les composants hydrauliques sont utilisés dans de nombreux cas. Par exemple, l’hydraulique est utilisée pour les engins de travaux, tels que les pelleteuses, les bulldozers. Elle est également employée pour les machines agricoles ou pour les véhicules de manutention. Dans le cadre de la manutention, l’hydra...

Les centrales de quai

Les centrales et les composants hydrauliques sont utilisés dans de nombreux cas. Par exemple, l’hydraulique est utilisée pour les engins de travaux, tels que les pelleteuses, les bulldozers. Elle est également employée pour les machines agricoles ou pour les véhicules de manutention.

Dans le cadre de la manutention, l’hydraulique industrielle est particulièrement utilisée pour les chariots élévateurs, mais également pour les niveleurs de quai.

Ces niveleurs de quai sont présents au sein même des quais de chargement et permettent de combler le vide entre le quai de chargement et l’arrière du camion. Ceux-ci servent donc de pont entre le sol de l’entrepôt et le véhicule lors du déchargement ou chargement de la marchandise. Par ailleurs, ces niveleurs sont mobiles afin de permettre de s’adapter aux diverses hauteurs des véhicules. De plus, ils sont conçus pour résister à des charges importantes.

Pour faire fonctionner ces niveleurs de quai, l’hydraulique industrielle va être présente à travers une centrale de quai. Ce groupe hydraulique est un générateur de débit et non un générateur de pression.

La centrale hydraulique niveleur de quai peut être utilisée de deux manières différentes. En effet, si le niveleur de quai est constituée d’une lèvre articulée, alors le système hydraulique sera caractérisé par un vérin principal à simple effet qui aura pour fonction de lever le niveleur de quai et un vérin simple effet pour déplacer la lèvre articulée. En revanche, si le niveleur de quai est composée d’une lèvre télescopique, alors le système hydraulique devra être formé avec un vérin double effet.

La centrale hydraulique de quai de chargement permet aussi bien de lever que de descendre le niveleur de quai. Cela permet ainsi de faciliter le déchargement et le chargement de marchandises provenant des camions à quai. Il faut noter qu’il existe trois étapes pour un usage correct du niveleur de quai : la phase d’ouverture, la phase de descente et la phase de fermeture. Il conviendra alors de détailler le fonctionnement de chaque étape en distinguant le système hydraulique formé avec deux vérins à simple effet et le système hydraulique composé d’un vérin à double effet.

La phase d’ouverture pour une centrale hydraulique de quai avec des vérins à simple effet se fait selon une procédure particulière. En effet, la pompe à engrenage va injecter de l’huile dans le système une fois que le moteur électrique sera mis en marche. Ensuite, lorsque la pression aura augmenté, cela permettra à une vanne de basculer et donc de permettre à l’huile de pousser le vérin principal. Ce vérin pourrait ainsi lever le niveleur de quai. Enfin, lorsque le vérin de levage arrivera à la fin du cycle, la pression augmentera et enclenchera l’ouverture d’une autre vanne qui alimentera en huile l’autre vérin à simple effet. Cela actionnera alors la lèvre articulée. Il faut noter que la vitesse d’ouverture est établie en fonction de la dimension de l’orifice.

Quant à la phase de descente pour ce même type de centrale hydraulique de quai niveleur, il convient d’arrêter le moteur. Cela permettra alors à la vanne de basculer en position normale et que l’huile aille à la ligne de retour en traversant une vanne. Ainsi, le maintien d’une contre-pression sur le système hydraulique sera assuré. Cette contre-pression provoquera le basculement de la vanne qui garantit une contre-pression sur le vérin à simple effet de la lèvre articulée. C’est pour cette raison que la lèvre reste relevée tandis que le vérin principal à simple effet s’abaisse. Lorsque le vérin principal cesse de s'abaisser et s'appuie sur le camion, la pression sur le système est supprimée et une des vannes passe automatiquement en position normale, permettant ainsi à l'huile de s'écouler sur la ligne de retour et à la lèvre de s'appuyer sur la voie.

Pour la phase de fermeture du niveleur actionné par une centrale de quai composée de deux vérins à simple effet, il faut redémarrer le moteur. Le vérin principal va se soulever et donc la lèvre articulée va se fermer. Comme précisé ci-dessus, la vitesse du vérin varie en fonction de la taille de l’orifice. Lorsque la lèvre articulée du niveleur de quai est totalement fermée, le moteur peut être éteint et ledit niveleur de quai pourra revenir à sa position normale.

Concernant la phase d’ouverture d’un niveleur de quai avec une centrale hydraulique de quai avec un vérin à double effet, il faut activer le moteur électrique simultanément avec l’électrovanne. La vanne VMS va alors basculer et le vérin principal pourra se soulever. Lorsqu’il atteindra la position souhaitée, il faudra activer une autre électrovanne. Ce mécanisme permettra à la lèvre télescopique de sortir. Une fois que ladite lèvre télescopique arrive en fin de course, le moteur s’éteint et toutes les électrovannes sont désactivées. Ainsi, le niveleur de quai est totalement ouvert.

Quant à la phase de descente de ce type de niveleur de quai, il faut que le moteur soit éteint pour que cela puisse fonctionner. En effet, lorsque le moteur est éteint, cela arrête d’alimenter l’électrovanne, donc le vérin principal s’abaissera jusqu’à que le niveleur s’appuie sur une surface dure.

Pour la phase de fermeture, il faut répéter la phase d’ouverture. En effet, il faut lever le niveleur de quai du camion et après avoir rétracté la lèvre, une des électrovannes devra être activée pour que cela place le vérin à double effet sur la ligne de retour.

Le réservoir de la centrale hydraulique de quai

Concernant le réservoir de la centrale hydraulique de quai, il faut indiquer que sa capacité peur varier. Cette capacité, ainsi que les dimensions du réservoir, doivent être suffisamment grandes pour pouvoir assurer une aspiration correcte de la pompe. Le réservoir doit être placé dans un environnement adapté. Cela signifie qu’il doit être installé dans un endroit doté d’une ventilation naturelle. Ça permettra de dissiper une partie de la chaleur et ainsi empêcher une température trop élevée du fluide.

Par ailleurs, il faut noter que le réservoir ne doit pas être vide et doit toujours contenir une certaine quantité d’huile et lorsque celui-ci est plein, l’huile ne doit pas déborder.

Les fluides hydrauliques employés doivent être adaptés à une utilisation au sein des systèmes hydrauliques. Par ailleurs, les groupes hydrauliques pour niveleur de quai proposées par la société OCGF sont de la marque Bosch Rexroth, il convient donc de se référer aux recommandations de ladite marque s’agissant de la viscosité du fluide. Bosch Rexroth préconise donc d’avoir une viscosité du fluide allant de 10 à 300 centistokes. Le mieux étant d’avoir une plage comprise entre 15 et 120 centistokes. La viscosité permissive au démarrage à froid est de 2000 centistokes maximum.

Cette viscosité peut être définie comme l’ensemble des phénomènes de résistance à l’écoulement se produisant dans la masse d’une matière. Ainsi, plus la viscosité augmente et plus la capacité du fluide à s’écouler facilement diminue.

Concernant la température du fluide hydraulique, celui-ci doit rester compris entre moins quinze degrés Celsius et quatre-vingts degrés Celsius. Il faut noter que si le réservoir est en plastique, la température ne doit pas dépasser soixante-dix degrés Celsius.

Les fluides hydrauliques doivent être remplacés après les cinquante premières heures, puis toutes les mille heures, à défaut, au moins une fois par an.

Composition de la centrale hydraulique niveleur de quai

Le groupe hydraulique de quai est également composée d’électrovannes. Celles-ci sont équipées de joints toriques de protection. Ces joints sont installés entre le tube polaire et la bobine. Cet élément permet de protéger les pièces internes de la condensation et des impuretés qui pourraient en provoquer le dysfonctionnement. Toutes les électrovannes à cartouche installées dans les centrales de quai,de la marque Bosch Rexroth et qui sont proposées par la société OCGF, sont conçues pour fonctionner en courant continu. L’alimentation en courant alternatif peut tout de même être envisagée, mais cela nécessite un connecteur avec redresseur en pont inclus.

Bosch Rexroth indique également la composition des éléments de la centrale hydraulique de quai. En effet, la marque mentionne que les moteurs sont en alliage d'aluminium moulé sous pression et sans peinture. Quant aux collecteurs, ils sont fabriqués en alliage d'aluminium moulé sous pression ou en alliage d'aluminium extrudé. Concernant les vannes utilisées dans les collecteurs centraux, elles sont fabriquées en acier à haute résistance mécanique. Par ailleurs, il est fait état que les traitements de surface protègent les pièces exposées à l'environnement extérieur.

Détails

montage de centrales hydrauliques

Sur mesure (selon Cahier des charges)

Demander un devis

assistance commerciale

+33 (0) 2 46 65 57 43 *

Lundi au vendredi

8h30 - 12h / 13h45 - 17h30

* Appel non surtaxé

Alertes Mails

Soyez avertis de toutes nos promotions et offres limitées

img

LIVRAISON 24 / 48H

img

QUALITE GARANTIE

img

PAIEMENT SECURISE